Elections législatives à Tambacounda : Des jeunes investis défient les dinosaures politiques


Le 1er juillet prochain, les Tambacoundois seront à nouveau à l’épreuve de la démocratie. Cette fois-ci, c’est au niveau des législatives où les partis ou coalitions devraient aller à la conquête des suffrages. Les élections seront âprement disputées avec le choix de jeunes candidats investis sur les listes départementales.

Si la liste du parti démocratique sénégalais a soulevé des vagues avec la démission de Khoureychi Thiam, c’est tout le contraire des autres formations politiques qui se réjouissent des choix portés sur des jeunes comme Saliou Dieng dit Zale qui dirige la liste départementale de l’Union pour le Renouveau Démocratique (Urd), Adama Signaté règne en maitre à la tête de la coalition Wallu Askan Sénégal dans le département. Quant à Bounama Kanté, c’est le Parti socialiste Authentique qui l’a investi comme tête de liste. L’Aj/Pads a porté son choix sur le jeune cadre, Ibrahima Ba de Koussanar. Ces jeunes défient les dinosaures politiques comme Oury Ba qui dirige le Pds à Tamba et Mame Balla Lo de Benno Bok Yakaar.

Les dés sont maintenant jetés. Ainsi, ceux qui vont briguer les suffrages des électeurs sont connus. Et conformément à la loi électorale, les listes des partis et coalitions de partis sont effectives. A Tambacounda, les populations ont pris connaissance des personnes investies sur les listes pour les législatives du 1er juillet prochain. Elles sont entourées d’un grand voile de secret. En effet, si des pontes ont été zappés au bénéfice des jeunes qui ont fait une entrée remarquable dans certaines listes, par contre d’autres partis et coalition de partis ont investi des candidats, controversés comme ce fut le cas de Benno Bok Yakaar où des jeunes apéristes sont montés au créneau pour fustiger l’attitude de leur mentor, Mame Balla Lo. Parmi ces partis qui ont investi de jeunes candidats, figure le Parti Socialiste Authentique (PS/A), bravé par un vieux renard politique qui a fini d’administrer la ville des années durant. Dans sa liste départementale, l’instituteur Bounama Kanté tentera de conquérir le suffrage des électeurs pour enfin siéger à l’hémicycle pour une première fois dans l’histoire, comme les autres candidats investis. L’enseignant ne sera pas le seul. L’Union pour le Renouveau Démocratique a aussi investi un autre jeune, le tonitruant agent de la Sodefitex, Saliou dit Zale Dieng comme tête de liste départementale de cette formation politique. Le choix porté sur le poulain de Dijbo Leyti Ka, fidèle à son parti depuis sa création, ne pouvait qu’être judicieux. Le responsable politique a été de tous les combats lors des différentes marches pour la défense des intérêts de sa ville natale. Sur la liste de la coalition « Wallu Askan Sénégal », frimousse l’ancien président de l’association des élèves et étudiants ressortissants de Tambacounda à Dakar. Adama Signaté puisque c’est de lui qu’il s’agit, ce jeune cadre, par ailleurs responsable régional de Jef-Jel à Tamba, dirige la liste départementale de cette coalition. Un autre jeune cadre du nom d’Ibrahima Ba, natif de Koussanar, se retrouve tête de liste départementale de AJ/PADS. Que dire de ces jeunes candidats investis, défenseurs des intérêts de leur cher terroir, face aux dinosaures politiques ? En tout cas, même si l’espoir semble se dessiner dans ces formations politiques, avec les investitures d’une nouvelle génération qui semble augurer d’une alternance générationnelle, la ville de Tambacounda a réellement besoin de changement de perception de la politique. Une région qui a besoin d’un plan d’urgence sur plusieurs points, l’économie par exemple, le social ou encore la culture. Tambacounda veut sortir dans la pauvreté et la léthargie. Les candidats, futurs élus, n’auront pas droit à s’attarder au projet d’études à long ou moyen terme. Il faudra surtout agir et vite. Une Ville qui doit être sauvée de par ses potentialités. Tambacounda dort encore loin des fortunes de la victoire. Cette ville se doit d’entrer ou d’être vite au diapason de ce millénaire.

Assane Diallo / Tambacounda.info /



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...


Émigration clandestine : Le Ministre Me Sidiki Kaba au secours des jeunes originaires du Sénégal oriental

Le Ministre Me Sidiki Kaba a porté assistance aux jeunes du Sénégal oriental dont la pirogue a...


SANTE : DIOUROUP ETRENNE SON AMBULANCE MEDICALISEE grâce à Emile Bakhoum, responsable de la Cojer France

Émile Bakhoum, une fierté pour les populations de la commune de Diouroup ? On ose parier qu’ils...


Diplomatie : Ibrahima Traore et Ibrahima Ba nommés par Me Sidiki Kaba

Le Ministre Me Sidiki Kaba fait la promotion des jeunes cadres de Tambacounda. Il s’agit en...


Vidéo, Hajj 2018 : Me Sidiki Kaba a lancé la phase aller à l’Aéroport International Blaise Diagne

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki KABA, en compagnie...


Me Moustapha Kamara : Onze propositions pour un football sénégalais émergent (FSE)

Maître Moustapha KAMARA, docteur en droit et titulaire d’un MBA de management à Neoma Business...


Souleymane Ndéné Ndiaye : " Je ai demandé au Président Macky Sall de gracier Karim Wade".

L’ancien Premier ministre du président Abdoulaye s’est prononcé de son implication dans le Karim...