Karim Wade au moins est resté digne face à trois grandes épreuves


Des honneurs à la disgrâce, du pouvoir au couloir de la prison, l’histoire politique du Sénégal nous donne un large éventail d’hommes politiques ayant connu ce tragique sort. Cependant la façon dont les uns et les autres ont vécu cette pénible chute est radicalement différente et nous renseigne largement sur la personnalité de ceux qui ont connu cette expérience.

Perte du pouvoir et sérénité

Là où certains se sont carrément effondrés (il y en a qui ont versé de chaudes larmes devant un saint homme) parce que simplement évincés de leur poste, Karim est allé en Europe vaquer à ses préoccupations jusqu’à son arrestation par la justice de son pays. Alors que d’aucuns ont publiquement défié la justice de leur pays, Karim est resté stoïque en déférant à toutes les convocations de cette dernière. Malgré la vendetta médiatique qui l’a présenté comme un prédateur hors-pair des deniers publics, il a gardé une ligne de conduite constante : jamais il n’a polémiqué avec des journalistes, préférant toujours l’arbitrage de la justice à la diabolisation de la presse.

Incarcération et placide dignité

Alors que certains hommes politiques en disgrâce ou en prison ont menacé de révéler des secrets d’État, Karim est resté républicain : jamais il n’a tenté d’instrumentaliser sa connaissance de certains dossiers de l’État pour se tirer d’affaire.

Eloigné de ses enfants après la perte de sa femme

Karim n’est pas seulement l’homme le plus traqué et le plus insulté au Sénégal (d’aucuns n’ont pas hésité à faire preuve d’intolérance raciale à son égard), il est aussi frappé d’une grande malchance : quelques années après avoir perdu sa femme, il a perdu le pouvoir et est, par la suite, éloigné de ses enfants par un emprisonnement radicalement injuste du point de vue du droit !

Pourtant Karim est un être humain et rien ne peut le déchoir de ce statut : paradoxalement la vindicte populaire alimentée par le fanatisme politique a oublié cette évidence. Mais la grandeur étant toujours au pied de la montagne de l’humiliation et de l’injustice, Karim peut murir le secret de sa rédemption dans la sobriété et surtout dans la dignité. Car les hommes avides et pressés ont oublié que la politique est comme la météo à la montagne : elle change de façon brutale et imprévisible.

Alassane K. KITANE, professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndac Seck de Thiès.



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...


Émigration clandestine : Le Ministre Me Sidiki Kaba au secours des jeunes originaires du Sénégal oriental

Le Ministre Me Sidiki Kaba a porté assistance aux jeunes du Sénégal oriental dont la pirogue a...


SANTE : DIOUROUP ETRENNE SON AMBULANCE MEDICALISEE grâce à Emile Bakhoum, responsable de la Cojer France

Émile Bakhoum, une fierté pour les populations de la commune de Diouroup ? On ose parier qu’ils...


Diplomatie : Ibrahima Traore et Ibrahima Ba nommés par Me Sidiki Kaba

Le Ministre Me Sidiki Kaba fait la promotion des jeunes cadres de Tambacounda. Il s’agit en...


Vidéo, Hajj 2018 : Me Sidiki Kaba a lancé la phase aller à l’Aéroport International Blaise Diagne

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki KABA, en compagnie...


Me Moustapha Kamara : Onze propositions pour un football sénégalais émergent (FSE)

Maître Moustapha KAMARA, docteur en droit et titulaire d’un MBA de management à Neoma Business...


Souleymane Ndéné Ndiaye : " Je ai demandé au Président Macky Sall de gracier Karim Wade".

L’ancien Premier ministre du président Abdoulaye s’est prononcé de son implication dans le Karim...