La Cité de l’Émergence tarde à émerger des gravats de « Pompiers »


On en avait fait le fleuron de la politique d’urbanisation de la seconde alternance, cette « Cité de l’Émergence » tant vantée avec ses « Tours de 10 étages » (sic), qui devait remplacer cette gare routière devenue au fil des ans une des plaies de Dakar. Cette réalisation à venir qui avait fait l’objet d’une pose de première pierre digne des années Abdou Diouf, à coups de trompettes et de tam-tams et force politisation, a du plomb dans l’aile et de l’eau dans le gaz qui devait servir à réchauffer les relations sénégalo-marocaines.

Or, au jour d’aujourd’hui, alors que dans son allocution d’alors, Macky Sall déclarait, que « le temps de l’action ne s’accommode ni de répit ni de halte », rien n’est encore sorti de terre, sur l’aire de l’ancien « garass Pompiers ». Il était prévu la livraison des 17 tours de 10 étages dans 24 mois, pour un projet qui devait coûter 21 milliards de francs, et jusqu’ici, rien. Alors que se passe-t-il. Il semblerait que l’Etat ait revu ses accords avec la société Addoha attributaire de ce marché qui avait été alors très contesté, notamment par l’Union des architectes Sénégalais qui avait trouvé maladroit que ce soit la société qui avait à travers la BMCE, offert 650 millions de francs à la Fondation Servir Le Sénégal, qui remporte ce juteux marché. La polémique qui s’en est suivie a-t-elle refroidi les ardeurs du Chef de l’Etat ou des marocains eux-mêmes, au motif bien connu dans le monde des affaires que « l’argent n’aime pas le bruit » ? C’est à voir... En tout cas, il semble que l’Etat réfléchit à d’autres solutions pour parer ce qui ressemble à un sacré couac dans la musique de l’émergence tant chantée et sur tous les tons. Macky Sall tient à cette Cité de l’Émergence qui est comme un symbole pour lui dans sa soif de réalisations à mettre dans son escarcelle avant 2017, et aucun retard ne saurait être toléré. Va-t-il récupérer son « Garass Pompiers » pour filer son projet futuriste à des investisseurs plus à même de satisfaire ses promesses au peule sénégalais, de « faire émergence de tout bois » ? C’est une question à laquelle nous devrions vite avoir une réponse !


Assemblée générale de l’ONU : Le Ministre Sidiki Kaba déroule à merveille son programme, entre participations à des panels et réunions de haut niveau…

Au deuxième jour de sa participation à la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies,...



Décès de Bruno Diatta : Témoignage de Me Sidiki Kaba, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur depuis New York.

Je prends ma plume depuis New York où je vais livrer à l’Assemblée Générale des Nations Unies le...


Écrire sur la nouvelle approche diplomatique du SÉNÉGAL... Analyser l’action du ministre Kaba...

Dans le nouveau style de la diplomatie... Je m’y emploie car depuis peu le SENEGAL-porteur...


Nécrologie : Deo Cisse a perdu sa mère

Maman, Nah Aissatou Diarra Cisse, mère de Madame Deo Cisse, responsable politique de l’Apr à...


PRESIDENTIELLE 2019 : Macky Sall nomme le ministre Sidiki Kaba délégué régional de Tambacounda

En marge de la campagne pour le parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2019, le...



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...